Projets

Phénomènes de croissances des périphéries bamakoises

Projets

Phénomènes de croissances des périphéries bamakoises

Pg Le cas du Mali actuel . L Mali . D 2013 .

Doctorat en aménagement de l’espace - Florian Julien
Ecole doctorale Villes Transports et Territoires
Paris Est - Marne-la-Vallée

Que l’on observe l’évolution des tissus périphériques de Bamako ou les établissements progressifs d’agglomérations ur­baines autour des grands axes nationaux, deux lectures du territoire se mêlent. D’une part, une régularité géométrique témoignant tantôt de l’outil planificateur, tantôt d’une logique de rassemblements humains. D’autre part, la nécessité de capter la ressource désormais en perpétuelle circulation. Les origines de ces phénomènes sont à rechercher dans la grande métamorphose territoriale et environnementale qu’ont subie les populations maliennes depuis la deuxième moitié du XXe siècle, observant une transition accélérée dans leur économie de subsistance.
Sous les impacts du changement climatique, de la pression anthropique, les migrations ont révélé l’obligation d’aller chercher ailleurs les ressources essentielles. Les routes nationales et transnationales sont devenues les nouveaux lieux de productions et d’échanges imposant au village, sa forme, son organisation sociale, d’être un lieu traversant à grande échelle et non une centralité du paysage naturel historique. La définition de la ville malienne est posée au travers des mouvements qui l’habitent et non au travers de ses étalements rationalistes.
La croissance urbaine bamakoise relate un renversement du territoire, le paysage rural illustrant dès lors une immense périphérie faite de villages satellites. Les différences formelles entre la grille contemporaine et le village ancestral ne semblent pas suffisantes pour traduire ce changement de direction de la société malienne.

* Localisation - Client - Date - Mission - Surface - Avancement - Montant de travaux - Montant d'etude - Partenaires - Programme - Concours - Information